Mission Eau du Bassin de la Souffel

Maîtrise d’ouvrage : SDEA Alsace-Moselle

Co-financeur : Agence de l’eau Rhin-Meuse

Problématique : pollution des eaux superficielles par les nitrates et les pesticides et mauvaises conditions hydromorphologiques des cours d’eau

Secteur d’animation : 22 communes du bassin versant de la Souffel (hors EMS) : Berstett, Dingsheim, Dossenheim-Kochersberg, Durningen, Fessenheim le Bas, Furdenheim, Griesheim sur Souffel, Handschuheim, Hurtigheim, Ittenheim, Kienheim, Kuttolsheim, Neugartheim-Ittlenheim, Nordheim, Pfettisheim, Pfulgriesheim, Quatzenheim, Schnersheim, Stutzheim-Offenheim, Truchtersheim, Wintzenheim-Kochersberg et  Wiwersheim.


Contrat de partenariat Souffel 2027 :

La Souffel et ses affluents sont classés dans une seule et même masse d’eau superficielle. D’après les normes de la Directive Cadre sur l’Eau, son état chimique est qualifié de « pas bon » et son état écologique de « mauvais ».

Par conséquent son état global est de niveau « pas bon ». Le bassin versant de la Souffel ne pouvait pas atteindre le « bon état global »  en 2015 comme le demandait la réglementation européenne mais il bénéficie d’un report à 2027 compte tenu des faisabilités techniques et des conditions naturelles pour reconquérir le bon état de qualité d’eau fixé par la DCE.

Dans ce contexte, les pouvoirs publics et les acteurs locaux se sont engagés en 2014 dans un contrat multi partenarial afin de reconquérir une bonne qualité des eaux du bassin de la Souffel. Sont impliqués dans ce programme l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, le SDEA, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Chambre d’Agriculture et le SIVU du bassin de la Souffel.

Pour atteindre le bon état de la qualité des eaux du bassin versant, les objectifs fixés sont de :

– Réduire les flux de nitrates et de produits phytosanitaires,

– Améliorer les conditions d’hydromorphologie,

– Améliorer la qualité chimique des cours d’eau.

La Mission d’animation de protection des eaux souterraines et superficielles du SDEA met en œuvre des actions pour reconquérir la qualité de la ressource en eau auprès de 3 principaux publics utilisateurs de pesticides et d’engrais azotés : le monde agricole, les collectivités et gestionnaires d’espaces ainsi que les particuliers.

 


Bilan des premières actions menées :

Depuis la signature du contrat Souffel 2027 par les partenaires incontournables de la gestion de l’eau du territoire, de nombreuses actions ont été mises en œuvre localement dans l’objectif de reconquérir la qualité des cours d’eau du bassin versant.

L’ADAR du Kochersberg agit pour diminuer l’impact des pratiques agricoles notamment par nombreux conseils individuels ou collectifs pour réduire les quantités de nitrates et de produits phytosanitaires utilisés. Plus de 100 exploitants du territoire utilisent des aires de lavage des pulvérisateurs sécurisant les différentes étapes d’utilisation des produits phytosanitaires. La promotion du désherbage mécanique et de cultures nouvelles feront partie des nouvelles orientations.

Le SDEA s’est engagé à améliorer les niveaux de traitement et les capacités épuratoires des stations d’épuration par la construction de nouveaux ouvrages (Berstett, Kienheim, Griesheim-sur-Souffel) pour réduire les contaminations azotées pouvant être responsables d’une détérioration écologique des cours d’eau. Une démarche de contrôle de la gestion des déchets dangereux pour l’eau dans les réseaux d’assainissement est également menée afin d’inclure dans la démarche globale les usagers professionnels (artisans, agriculteurs, métiers de bouche…).

De son côté, le SIVU du Bassin de la Souffel porte le projet ambitieux de travaux de renaturation et de reméandrage des cours d’eau ; avec dans une première phase 6 projets emblématiques prévus sur le territoire et un suivi de la végétation le long des cours d’eau.

Enfin, la communauté de communes ainsi que l’ensemble des communes du SIVU sont engagées dans une démarche d’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires par le biais notamment de l’utilisation de techniques alternatives pour l’entretien des espaces publics.

Cette dynamique locale touche également les habitants qui bénéficient d’actions de sensibilisation et d’animations grâce à la Mission eau du Bassin de la Souffel.