Collectivités

LES OUTILS À DISPOSITION DES COMMUNES

DSC03459Pour réduire voire arrêter l’utilisation des pesticides, plusieurs outils sont à disposition des collectivités :
la formation des agents et des élus  à travers par exemple, le programme ProphyCom de la FREDON
Alsace, ou encore la participation aux journées techniques
la réalisation d’études : le plan d’entretien des espaces communaux et le plan de gestion différenciée.
l’utilisation de techniques alternatives au désherbage chimique et la tolérance aux herbes spontanées.

La Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles en Alsace (FREDON Alsace) peut accompagner les communes dans ces changements de pratiques.
Le site officiel de la FREDON Alsace : www.fredon-alsace.fr

LES AIDES

L’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la Région Alsace accompagnent les communes dans leur changement de pratiques. Plusieurs aides leurs sont allouées :

Débrousailleuse à brosse

Débrousailleuse à brosse

  • formation des agents et des élus : aide de 80% de la part de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse
  • mise en place d’études dans le cadre de la démarche zéro pesticide : aide de 80% par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la Région Alsace
  • investissement dans les techniques alternatives (lutte biologique, plantes couvre-sol, matériel alternatif, etc.) : 60% de la part de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse
  • communication auprès des administrés : 80% de la part de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse

Télécharger les demandes d’aide : lien et informations sur les aides allouées par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse

 

Panneau 3 libellullesLA DISTINCTION COMMUNE NATURE

La démarche originale initiée par la Région Alsace et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse sous l’appellation Commune Nature vise un triple objectif :

  1. valoriser les communes alsaciennes engagées dans une démarche de réduction, voire de suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts et des voiries, et par voie de conséquence directe la préservation de la qualité de la ressource en eau
  2. encourager les collectivités à progresser dans leur démarche (3 niveaux possibles)
  3. inciter l’ensemble des communes alsaciennes à rejoindre le dispositif

Depuis 2011, 149 communes alsaciennes ont été labellisées.